Politique › Sécurité

Logone Oriental : l’armée a un mois pour mettre fin à l’insécurité

Logone oriental, théâtre des enlèvements avec rançon.

C’est un ultimatum donné vendredi 22 novembre par le gouverneur de ladite province, Moussa Haroun Tirgo.

Depuis quelques temps, la province du Logone Oriental est le théâtre des enlèvements contre rançons et des coupeurs de route. Une situation qui entraine la population à vivre dans la psychose. Pour mettre fin à cette insécurité, le gouverneur de la province, Moussa Haroun laisse un mois aux forces de l’ordre. Un ultimatum qu’il a donné vendredi dernier au cours d’une rencontre qu’il a initié avec l’armée.

« Aucun militaire ne restera ici, aucun gendarme. Nous allons relocaliser ailleurs, la République est grande. D’ici un mois, si ce phénomène ne s’arrête pas, nous avons l’obligation d’affecter ailleurs », a affirmé le gouverneur.


Il entend s’installer à Larmanaye  pour superviser lui-même le déploiement des forces de l’ordre, pour un retour à la sécurité dans la zone. Il a également annoncé des sanctions en cas de non-respect des consignes.

L’insécurité n’est pas le seul point que veut combattre Moussa Haroun Tirgo. Il a également entretenu la population. Il a demandé aux parents d’envoyer  leurs enfants à l’école. Le gouverneur est revenu sur l’importance de la cohabitation pacifique et la collaboration avec les autorités.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut