International › APA

L’Etat tchadien doit 100 milliards f cfa à la société nationale d’électricité (rapport)

Pas d'image

L’Etat tchadien cumule, pour l’année 2018, des factures d’électricité impayées à hauteur de 100 milliards F CFA, contre 91 milliards F CFA en 2017, informe un rapport de la Société nationale d’électricité (SNE) reçu mercredi à APA.Ces impayés proviennent, entre autres, de l’Assemblée nationale avec 2 milliards F CFA, des hôpitaux de la Renaissance et celui de la Mère et de l’Enfant avec chacun 1 milliard F CFA, de l’Hôpital général de référence nationale avec 9,7 millions F CFA, de la cour suprême avec 4,3 millions F CFA, de la Sotel Tchad (1 milliard F CFA).

En 2018, sur les 15 milliards consommés par l’Etat et facturés par la SNE, aucun franc n’a été payé, indique le rapport, précisant que bien que l’Etat ait prévu 13 milliards f cfa pour 2019 au titre de consommation d’électricité, seulement 1,2 milliard F CFA a été annoncé pour être versé à la société.

Dans son rapport, la Société d’électricité se dit être dans l’obligation de ne pas couper le courant dans certains services de l’Etat.


« Il est inadmissible que le courant soit coupé dans un hôpital car, la vie des citoyens en dépend. Il en est de même pour la Société des eaux qui alimente à travers sa consommation d’électricité toute la ville en eau », relève-t-on.

Pour rentrer dans ses fonds, souligne le document, la SNE fait chaque fois des relances de paiement auprès des services concernés.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut