International › APA

Les quotidiens béninois décortiquent le discours de Talon à l’ouverture du dialogue politique

Les journaux béninois parus ce vendredi, font, pour la plupart, le point sur la première journée du dialogue politique initié par le chef de l’Etat, Patrice Talon.« Le message de Talon au début du dialogue », affiche Le Télégramme qui rappelle que le chef de l’Etat a procédé hier à l’ouverture de ce rassemblement politique. Et dans son message, souligne le journal, Patrice Talon a pointé du doigt les agissements de la classe politique sans exclusive et sans réserve. Il a, par ailleurs, montré la pertinence des réformes engagées qu’il ne compte pas remettre en cause « car elles sont nécessaires pour le développement du Bénin ».

Décortiquant le discours d’ouverture du président, Libération note que « Talon a plaidé pour la solidarité et la cohésion ». Ce qui explique, d’après le journal, le souci permanent du premier magistrat d’associer les acteurs politiques à la recherche des compromis aux questions politiques essentielles, notamment électorales, dont la résolution est indispensable à la cohésion et à la marche vers le progrès.

L’Evènement Précis estime que « Talon a posé un acte de haute portée ». A en croire le journal, ce dialogue politique est l’une des rencontres de haute portée qui sera gravée dans les annales de la gouvernance du président Patrice Talon. Sur les 9 partis politiques conviés, 8 étaient présents et le choix d’un facilitateur et d’un rapporteur général ont été salués, rapporte le quotidien.

La Nation trouve que « ce dialogue politique est un think tank prometteur » car c’est l’occasion d’explorer toutes les pistes possibles d’amélioration de l’arsenal juridique régissant le dispositif électoral et pour formuler des recommandations pertinentes.


Matin libre revient quant à lui sur l’autre rencontre de la journée organisée par les forces politiques dites de la Résistance. « Le Bénin a étonné le monde hier, deux dialogues politiques ouverts simultanément », titre à ce propos le journal.

« Pendant que le dialogue politique initié par le Gouvernement se tenait, les forces politiques dites de la +Résistance+ se sont également réunis sous le leadership de l’ancien président Nicéphore Soglo, pour donner leur appréciation sur l’actualité politique nationale, ainsi que sur plusieurs autres sujets qui défraient la chronique », écrivent nos confrères.

« Soglo et l’opposition invitent le peuple à secourir les cœurs en détresse », note à ce propos L’Evènement Précis. Les préalables posés par l’opposition se résument à la reprise des élections législatives pour donner la parole au peuple et lui permettre de choisir ses représentants, l’amnistie générale pour tous les exilés et détenus politiques, la restitution des dépouilles mortelles des personnes décédées en avril et mai 2019 à leurs familles respectives, afin de leur permettre de faire le deuil des disparus, explique le journal.


loading...


À LA UNE
Retour en haut