› Politique

Les chefs d’Etats africains plaident pour une mobilisation de 100 milliards de dollars afin de relancer l’économie

Abidjan,  la capitale de Cote d’Ivoire a abrité le 15 juillet 2021, un sommet des chefs d’Etat, visant à accélérer la reprise économique afin de surmonter les chocs de la pandémie de Covid-19.

 

Les chefs d’État africains ont abordé  l’impact de cette pandémie sur leurs pays et la nécessité de disposer à l’avenir de financements stables pour réaliser leurs ambitions de développement.

Les chefs d’État et des Chefs de Gouvernement africains, présents au sommet d’Abidjan ont plaidé pour, une 20e reconstitution substantielle des ressources de l’Association Internationale de Développement (IDA20), d’au moins 100 milliards de dollars US d’ici la fin de l’année 2021, pour concrétiser les aspirations des pays africains. Cet argent permettra d’augmenter les investissements dans le capital humain et redoubler d’efforts pour créer des emplois. Afin de surmonter les chocs de la pandémie de COVID-19.

« L’objectif de cette 20ème reconstitution des ressources de l’IDA est de mobiliser une enveloppe d’au moins 100 milliards de dollars, ce qui représente le montant le plus important enregistré au cours de l’histoire de l’IDA.», souligne le président de la république de Côte d’Ivoire, Alassane Ouattara. Il fait savoir que ce processus de financement se terminera à la fin de cette année avec : «avec une politique et des instruments de financement pour soutenir des projets spécifiques dans les 74 pays IDA au cours des trois prochaines années »


En ce qui concerne le capital humain, les dirigeants ont appelé de leurs vœux des systèmes éducatifs favorisant l’acquisition et l’utilisation des compétences nécessaires pour les emplois de demain, ainsi que des systèmes de santé et de prestation de services et des filets sociaux adaptatifs résilients. Enfin, sur le plan de la reprise économique, les Chefs d’État ont souligné leur détermination à soutenir la transformation structurelle et spatiale des économies, à travers une diversification économique accrue et un meilleur développement régional au sein des pays et des régions sur fond de stabilité macroéconomique, en accordant une attention particulière à la soutenabilité de la dette publique, aux enjeux sécuritaires et de maintien de la paix, ainsi qu’au renforcement des capacités d’anticipation afin de protéger les économies et les populations des crises à venir.

A l’issue du sommet, les participants ont adopté la “Déclaration d’Abidjan” qui permet de constituer un cadre de référence pour la priorisation des interventions de la Banque mondiale au cours des années à venir.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut