› Santé

Le Tchad est l’épicentre de la maladie de Ver de Guinée

Pas d'image

L’information est contenue dans le fourni par le programme national de lutte pour l’éradication de ver de guinée. . Le document a été présenté aux Chefs de canton et aux élus communaux à N’Djamena

Le 21 juillet dernier s’est tenue la présentation des Activités du Programme Ver de Guinée aux membres du Haut Conseil des Collectivités Autonomes. Il en ressort que sur 5 pays, notamment, l’Ethiopie, le Mali,  l’Angola, le Soudan du sud et le Tchad, le pays de Toumai est le plus touché. La situation épidémiologique de l’année 2019 relève que 1935 chiens infectés ; 47 chats et 48 personnes. Le rapport a été fourni par le programme national de lutte pour l’éradication de ver de guinée au Tchad.

Le thème de l’exposé était : « implication des autorités traditionnelles dans la lutte pour éradiquer la maladie de ver de guinée au Tchad ». Il a été expliqué que ver de guinée est une parasitose causée par un ver appelé communément ver de guinée. Elle est reconnue par l’apparition d’un ver blanc, filiforme venant d’ulcère ou d’une plaie sur la peau de la personne ou de l’animal infecté. La femelle adulte de ver de guinée peut atteindre un mètre de long et contient des milliers de macules larves.


Les provinces du Tchad touchées par cette maladie sont le Moyen Chari, le Salamat, la Tandjilé, le Wadi- Fira, le Mayo- Kebby Ouest, le Logone Oriental, le Guerra, le Chari Baguirmi et le Mandoul.

 



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut