International › APA

Le mouvement rebelle éthiopien ONFL renonce à la lutte armée

Pas d'image

Le Front de libération nationale de l’Ogaden (ONLF), un groupe rebelle éthiopien, a annoncé un cessez-le-feu unilatéral, en déclarant qu’il abandonnait ses velléités de sécession de la région d’Ogaden, située dans l’est du pays.Le cessez-le-feu a été suivi par l’envoi d’une délégation de trois membres dirigée le porte-parole du mouvement rebelle Adani Abdulkadr Hermoge à Addis-Abeba où elle a été accueillie par Kassahun Gofe, le ministre éthiopien de l’Intérieur.

Le Premier ministre, M. Abiy Ahmed avait récemment invité l’ONFL à déposer les armes pour permettre de stabiliser la partie est de l’Ethiopie.

L’ONLF s’est engagé depuis 1984 dans la lutte armée pour obtenir l’indépendance de cette region orientale du reste de l’Ethiopie.


En 2007, les forces éthiopiennes ont mené une offensive d’envergure contre le mouvement rebelle après que leurs membres ont mené un raid sur une installation pétrolière contrôlée par les Chinois, ayant fait 74 victimes.

La région où s’active l’ONLF contient plus de trois mille milliards de pieds cube de gisements de gaz et de pétrole.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut