International › APA

Le groupe OCP réalise un  chiffre d’affaires de plus de 5 milliards de dollars en 2019

Le Groupe de l’Office Chérifien des Phosphates (OCP)  a réalisé un  chiffre d’affaires de 5,62 milliards de dollars (54 milliards DH) en 2019 (5,95 milliards de dollars) en 2018, a annoncé mardi un communiqué de l’Office parvenu à APA.De son côté, le bénéfice avant intérêts, impôts, dépréciation et amortissement (EBITDA), il s’élève à 1,59 milliard de dollars (15,3 milliards DH) en 2019 contre 1,82 milliard de dollars (17 milliards DH) une année auparavant, précise la même source.

Selon le communiqué, l’OCP fait savoir qu’il a affiché de « bons » résultats annuels et une rentabilité « supérieure » à la moyenne du secteur, grâce à sa flexibilité industrielle et à son leadership en matière de capacités de production et sa maitrise des coûts, et ce, en dépit des conditions de marché moins favorables.

En 2019, les prix des engrais ont connu un recul de 35%, en raison de l’effet combiné d’une offre excédentaire, de la baisse des prix des matières premières notamment le soufre, des conditions climatiques défavorables, ainsi que de l’impact de la dévaluation du Yuan, précise la même source.

Dans ce contexte, OCP a su tirer profit de sa flexibilité industrielle et son agilité commerciale pour adapter son mix produit à la demande. Le Groupe a ainsi consolidé sa position d’acteur majeur à travers des exportations vers les plus importantes régions importatrices, plus particulièrement en Amérique Latine et en Europe, tout en développant la demande d’engrais sur les marchés émergents du continent africain, où les ventes ont connu une hausse de 11% par rapport à 2018, explique-t-on.

En 2019, le chiffre d’affaires sur le segment de la roche a baissé de 4% par rapport à l’année précédente et représente 18% du chiffre d’affaires total. Ce segment a été impacté par la baisse des volumes, principalement due à une demande en baisse en Amérique du Nord suite à la fermeture de capacités industrielles et au recul des ventes en Amérique latine, souligne OCP.


A fin 2019, le chiffre d’affaires des engrais a diminué de 4% par rapport à l’année précédente et représenté 54% du chiffre d’affaires total. La baisse significative des prix des engrais a été partiellement compensée par la hausse des volumes exportés, en particulier vers l’Amérique latine et l’Europe. En effet, la demande a augmenté au Brésil, sous l’effet des bas niveaux de stocks de départ, ainsi qu’en Argentine qui a bénéficié de subventions publiques.

Pour ce qui est du résultat d’exploitation de 2019, il s’est élevé à 663 millions de dollars (6,3 milliards de dirhams) contre 1,04 milliard de dollars (10 milliards de dirhams) en 2018, reflétant principalement des coûts d’amortissement plus élevés liés à la mise en production des nouveaux investissements réalisés. 

Quant à l’endettement financier net, il s’est chiffré à 4,74 milliards de dollars (45 499 millions de dirhams) avec un ratio de levier financier de 2,93 au 31 décembre 2019, précise le communiqué.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 12.05.2020

Peintures et gravures rupestres de l’Ennedi : des œuvres préhistoriques qui font la fierté du pays

Les peintures et gravures rupestres de l’Ennedi sont de véritables chefs-d ‘œuvres. Elles présentent de façon artistique le patrimoine préhistorique du pays, tout en conciliant…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut