› Société

Le corps d’un chinois incinéré au Tchad : l’ambassade de Chine fait une sortie

L'Ambassade de Chine réagit sur la mort de son ressortissant incinéré.

L’incinération du corps d’un chinois décédé à N’Djamena à suscité un débat au sein de la population tchadienne.

Un chinois a trouvé la mort à N’Djamena et son corps a été incinéré. Un geste vu de mauvais œil par les tchadiens qui sont attachés à leurs traditions. Pour stopper la polémique, l’ambassade de Chine au Tchad, a apporté certaines précisions.

« L’homme est décédé à cause d’une maladie aiguë, dans le 7ème arrondissement de N’Djaména. Nous tenons à clarifier que le mort n’était pas travailleur pour le chantier du Stade de N’Djamena situé à Mandjafa », a souligné l’Ambassade.


Cette institution a indiqué qu’elle exige toujours de ses ressortissants chinois au Tchad le respect des lois et mœurs locales.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut