International › APA

Le Botswana classé parmi les pays les moins corrompus

Pas d'image

Le Botswana a été classé 34ème pays le moins corrompu sur 180 pays, au milieu des enquêtes en cours sur la corruption qui pourraient mener à une inculpation contre l’actuel président du Botswana Mokgweetsi Masisi et l’ancien président Ian Khama, a appris APA jeudi.Selon l’Indice de perception de la corruption (ICP) de Transparency International de 2018, le Botswana est à égalité avec Israël à la 34e place.

Il s’agit du même score que celui enregistré par le pays dans l’indice 2017, les classements restant également inchangés pour 34 pays sur 180.

L’ICP classe les pays en fonction de leur niveau perçu de corruption dans le secteur public, selon les experts et hommes d’affaires, et utilise une échelle de zéro à 100, où zéro est très corrompu et 100 très propre.

Pour 2018, le Botswana a obtenu 61 points sur 100. Le classement actuel du pays intervient au moment où Gideon Boko, chef de l’opposition et président de la Coalition pour le changement démocratique (UDC, une coalition de quatre partis), accuse le parti au pouvoir et ses dirigeants de perpétuer des niveaux stupéfiants de corruption dans le pays.


 Actuellement, des hommes d’affaires et des hauts fonctionnaires ont été accusés de corruption après avoir prétendument détourné 25 millions de dollars du Fonds pétrolier national.

 Leurs avocats ont mis en cause Masisi et Khama en tant que bénéficiaires des produits de la criminalité présumés, ce que les deux hommes ont depuis rejeté.

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut