› Santé

L’Afrique célèbre la médecine traditionnelle

Ce lundi 31 août 2020, est célébrée la 18e journée africaine de la médecine traditionnelle. A l’instar des autres pays africains, le Tchad est directement concerné par la revalorisation des savoirs endogènes thérapeutiques

A l’occasion de cette célébration placée sous le thème : « deux décennies de médecine traditionnelle africaine 2001-2010 et 2011-2020: quels progrès dans les pays. »,  le directeur général adjoint du ministère de la Santé publique, Dr Mahamat Hamit Ahmat a fait une déclaration. Il invite les tradipraticiens à continuer à travailler pour valoriser les plantes médicinales. La médecine traditionnelle a été reconnue au Tchad par une déclaration officielle le 29 décembre 2000

Selon l’Organisation mondiale de la santé (OMS), rappelle-t-il, 80% de la population africaine utilise la médecine traditionnelle pour répondre à ses besoins de santé. L’organisation reconnait les aspects positifs de cette médecine. Notamment le rôle qu’elle joue dans le traitement des maladies chroniques et dans l’amélioration de la qualité de vie  de personnes vivantes avec certaines maladies incurables


Dr Mahamat Hamit Ahmat fait savoir que le Tchad a adhéré à la résolution 50/9 de 2000 qui fait de la médecine traditionnelle un soin de santé primaire. Le pays affiche son engagement ainsi que dans plusieurs autres accords signés

Précisons que les associations des tradi-praticiens du Tchad regorge plus de 15 000 praticiens.



L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut