International › APA

L’actualité économique au menu des quotidiens marocains

Les quotidiens marocains parus ce mercredi se focalisent sur nombre de sujets notamment l secteur touristique, la flambée des prix des carburants et la certification de la poste marocaine par les normes de sécurité postale.+L’Economiste+ rapporte que Le Maroc figure parmi les 10 pays qu’il faut « absolument visiter » en 2020, selon un classement établi par l’éditeur de guides de voyages Lonely Planet. Le Royaume est 9e dans cette liste devant l’Uruguay.

« Le Maroc a de solides arguments pour convaincre les vacanciers de venir visiter le pays. D’autant que Marrakech a été désignée capitale africaine de la culture 2020 », souligne l’éditeur de guides de voyages, cité par la publication.

Ce top 10 comprend également le Bhoutan, l’Angleterre, la Macédoine septentrionale, Aruba, l’eSwatini (ex-Swaziland), le Costa Rica, les Pays-Bas et le Libéria, fait-il savoir.

+L’Opinion + relève que les prix des carburants flambent depuis plusieurs années et atteignent des niveaux inégalés. Le diesel et le sans-plomb caracolent actuellement jusqu’à 9,89 dirhams/L et 11.15 dirhams/L respectivement (1 euro = 10,7 DH).

Des tarifs en décalage total avec le marché international et surtout avec le pouvoir d’achat des consommateurs, en constante érosion. Il est de plus en plus évident que cette situation est la conséquence directe de la tacite entente entre les groupements pétroliers qui les place en totale infraction avec la loi sur la liberté des prix et de la concurrence, estime le quotidien.


Bien que le Conseil de la Concurrence ait notifié depuis plus de 5 mois ses griefs aux distributeurs de carburants, et plus précisément à ceux formant le Groupement des Pétroliers au Maroc (GPM), la cadence des hausses des prix reste inchangée.

+Al Ahdath Al Maghribia+ fait savoir que le Maroc, à travers son opérateur postal Barid Al-Maghrib, a été certifié en Suisse, par les normes de sécurité postale S58 et S59 de l’Union Postale Universelle (UPU), devenant ainsi le premier pays de la région MENA et de l’Afrique à recevoir cette certification.

« Cette consécration vient confirmer l’engagement du Groupe dans la voie de l’excellence et démontre sa capacité à sécuriser les envois postaux, leur mode de transport, ainsi que l’ensemble de la chaîne logistique », a déclaré M. Amin Benjelloun Touimi, Directeur général du Groupe Barid Al-Maghrib, cité par un communiqué du groupe.

Ce certificat a été délivré suite à une mission d’audit effectuée en août dernier, consistant à passer en revue l’ensemble des processus opérationnels utilisés au niveau des plateformes de traitement des envois postaux de Barid Al-Maghrib, rappelle la publication.


loading...


À LA UNE
Retour en haut