Société › Actualité

Lac-Tchad : les agences onusiennes lancent un appel d’aide de 135 millions de dollars

Quelques personnes victimes de la crise alimentaire au Tchad. (c) Droits réservés.

C’est dans le souci de combattre la crise humanitaire qui sévit dans la région du Lac-Tchad, que le HCR, le PNUD et d’autres ONG ont lancé cet appel.

Cette contribution permettra d’aider des centaines de milliers de personnes déplacées par l’aggravation de l’insurrection de Boko Haram. En effet, le bassin du Lac-Tchad fait face à l’une des crises humanitaires les plus graves de notre époque. La région comprend le Nigéria, le Niger, le Tchad et le Cameroun, où vivent actuellement 2,5 millions de personnes victimes de cette insurrection. En fait, il s’agit des personnes déplacées, réfugiés et rapatriés.

Ainsi, au moins 10,7 millions de personnes souffrent de la faim et de la malnutrition et sont soumises à des difficultés extrêmes. Lesquelles causées par la pauvreté, le changement climatique et les conflits.


L’insécurité entrave la reprise d’une vie normale. Elle laisse des familles touchées par le conflit tributaire dans la dépendance de l’aide humanitaire pour leur survie. Bref on peut citer : l’OCHA, le Bassin du lac Tchad et le tour d’horizon de la crise du 23 janvier 2019.

loading...

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut