› Société

La faune tchadienne s’enrichit

Droits réservés.

Le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche, Mahamat Ibrahim Djamaladine, a réceptionné mercredi 13 novembre, à l’aéroport d’Abéché, un convoi d’oryx et addax.

C’est en fin de journée de ce mercredi 13 novembre que, ces espèces sont arrivées à l’aéroport d’Abéché. Ce sont au total, 25 oryx et 15 addax qui ont été acheminés à l’Est du Tchad depuis l’étranger. Les animaux seront transférés à la réserve de Ouadi Rimé et Ouadi Hachim.

Le gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou, a fait part de sa satisfaction pour cette action qui vise à préserver la faune.


« Au Tchad, nous l’appelons addax. Cette espèce à l’état sauvage est presque inexistante. C’est une première pour le Tchad et pour le monde parcequ’aujourd’hui, on l’a réintroduit dans son milieu naturel, avec celle qui est presque réussie des oryx », a déclaré le ministre de l’Environnement, de l’Eau et de la Pêche, Mahamat Ibrahim Djamaladine.

C’est en août 2016, que le premier groupe d’Oryx algazelle élevé en captivité a été relâché au Tchad, dans les steppes subsahariennes.


loading...


À LA UNE
Retour en haut