International › APA

La Covid-19 se maintient à la Une de la presse sénégalaise

Les quotidiens sénégalais reçus, ce lundi à APA, mettent en exergue le bilan mensuel de la lutte contre le coronavirus dans le pays, fait samedi dernier par les experts du ministère de la Santé et de l’Action sociale (Msas). »Plus de 4000 cas dont 136 agents de santé-Les experts alertent sur le danger qui guette le pays », titre Les Échos, dans lequel journal, Dr Abdoulaye Bousso, directeur du Centre des opérations d’urgence sanitaires (Cous) soutient: « On peut passer à une situation plus grave avec plus de cas graves et une mortalité plus élevée ».

De son côté, le chef du service des maladies infectieuses de l’hôpital de Fann, Pr Moussa Seydi, alerte: « Plus il y aura de cas, plus nous risquons d’être débordés et les conséquences risquent de retomber sur tout le monde ».

L’As relaie à sa Une cette alerte du Pr Moussa Seydi qui dit: »Nous risquons d’être débordés ». À propos du traitement à base de l’hydroxychloroquine, Walf Quotidien note que le Pr Seydi va « droit dans ses bottes » et soutient que « nous allons poursuivre notre traitement » avec cette molécule.

« Covid-19: Stratégie d’adaptation-Gestion asymptomatique », titre Le Quotidien. Nos confrères donnent la parole au Dr Abdoulaye Bousso qui affirme: »On pourrait passer à une situation plus grave ».

« On peut passer à une situation plus grave…la maladie est toujours là », renchérit Dr Bousso à la Une de Vox Populi. Son collègue, Pr Moussa Seydi souligne que « tous les patients qui ont pris l’hydroxychloroquine sont guéris ».

Rapportant « l’avis des experts du Msas », Kritik note un « diagnostic alarmant » avec toutes les 14 régions du pays touchées par la Covid-19, mais souligne que 74,6% des cas sont enregistrés à Dakar.


Pour Libération, « plusieurs foyers (de la Covid-19 au Sénégal sont) éteints » parce que, dit le Pr Moussa Seydi, « l’efficacité de l’hydroxychloroquine est réelle ».

Source A revient sur cette inhumation d’un homme testé positif à Touba et informe que « ça a chauffé » car, les parents du défunt ont refusé de suivre le protocole d’enterrement des sapeurs-pompiers et des agents du service d’hygiène.

Parlant de la réouverture des transports interurbains, Sud Quotidien note que « le péril s’invite sur la route ».

Les quotidiens parlent également de l’ouverture, ce lundi en France, du procès de Lamine Diack, ancien président de l’IAAF. « Diack face à son procès-complot », écrit La Tribune, là où L’Observateur donne « les dessous du procès ».



Bon plan
Publié le 20.07.2020

La guelta d’Archei : un symbole captivant au centre du désert tchadien

La guelta d’Archei est une beauté zoologique  située dans le plateau d l’Ennedi. Elle est considérée comme l’un des oasis les plus importants du Sahara.…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut