International › APA

La Communauté africaine de pratiques veut s’adapter aux nouvelles exigences de développement (président)

Après 12 ans d’existence, la Communauté africaine de pratiques (AfCoP, sigle anglais), première institution africaine spécialisée sur la Gestion axée sur les résultats de développement (GRD), veut adapter ses actions aux nouvelles exigences de développement africain, en devenant une structure autonome, a affirmé, lundi à Diamniadio (30 kilomètres de Dakar), son président, Mamadou Lamine Ndongo.« L’AfCoP existe depuis une douzaine d’années. Aujourd’hui, nous sommes dans 43 pays africains et disposons de 18 communautés nationales (Cop) et de deux Cop régionales. C’est pourquoi, notre structure veut adapter ses actions en devenant autonome pour mieux guider les politiques de développement», a notamment dit M. Ndongo.

Il s’exprimait au cours d’un point de presse en marge du forum 2019 de l’AfCoP (28 et 29 octobre à Diamniadio) qui vise à « célébrer les réussites et tirer des enseignements pour l’avenir » en matière de Gestion axée sur les résultats de développement (GRD).

Selon son président, Mamadou Lamine Ndongo, pour l’adaptation de l’approche de la GRD aux nouvelles exigences de développement, l’AfCoP a demandé, en juin 2019, un examen de chacun de ses six piliers, à savoir le Leadership, la Planification, la Budgétisation, la Mise en œuvre, le Suivi et évaluation et la Responsabilisation.

« Les experts examinent actuellement les piliers de la GRD afin de s’assurer qu’ils sont dans la droite ligne des nouvelles réalités du développement de l’Afrique et qu’ils soutiennent pleinement les mandats renouvelés de l’AfCoP », a indiqué M. Ndongo.


A travers le forum de Dakar, l’AfCoP qui regroupe des responsables gouvernementaux, des partenaires de développement et des parlementaires, ainsi que des représentants de la société civile, du secteur privé, du milieu universitaire et des médias, entend réfléchir sur ses réalisations et tirer les enseignements de ce qui a bien fonctionné ou de ce qui a posé problème au cours des dix dernières années, afin de relever les défis de la Gestion axée sur les résultats de développement (GRD) en Afrique.

L’accent sera mis sur la recherche d’un consensus sur les principes communs de la GRD dans le contexte spécifique de l’Afrique ; ce qui guidera les actions futures de l’AfCoP pour aider les pays africains à gérer les résultats de développement à mesure qu’ils élaborent des plans et des programmes dans le cadre des Objectifs de développement durable (ODD) et de l’Agenda pour la transformation de l’Afrique (Agenda 2063).

Différentes thématiques, dont « La GDR remaniée en conformité avec les aspirations de l’Afrique et les priorités de développement » et « Des partenariats pour obtenir des résultats de développement en Afrique » vont ponctuer les deux jours de débats.


loading...


À LA UNE
Retour en haut