International › APA

La Commission Africaine de la Jeunesse lance son Consortium au Sénégal

Pas d'image

Le Consortium Sénégal de la Commission Africaine de la Jeunesse (CAJ) a procédé, samedi à l’île de Gorée (située à 3 km au large de Dakar), au lancement officiel de ses activités, saisissant l’occasion pour présenter les opportunités qu’elle offre, son plan d’action 2019-2021 et installer ses différentes commissions.A travers cette activité, la CAJ veut attirer l’attention des autorités locales et des partenaires au développement sur la nécessité de la mise en œuvre de la charte africaine de la jeunesse, l’inclusion des jeunes dans les instances de décision et en même temps sensibiliser la jeunesse à s’impliquer davantage dans la recherche de solutions pour une Afrique meilleure.

Au cours de son plan d’action 2019-2021, le Consortium Sénégal de la Commission Africaine de la Jeunesse (CAJ) travaillera également à créer une synergie entre les activités des différentes organisations de jeunes du pays.

Lancée officiellement en janvier 2017 à Addis-Abeba, en Éthiopie, la Commission Africaine de la Jeunesse est une entité déterminée à fournir un espace et une voix aux organisations de jeunesse pour leur permettre de définir et de gérer leur propre agenda, de promouvoir la participation des jeunes en tant que partenaire clé dans la mise en œuvre de l’Agenda 2063 de l’Union Africaine (UA) et de l’Agenda 2030 des Nations Unies pour le développement durable.


Elle soutient les actions de plaidoyer sur la ratification et la mise en œuvre de la Charte africaine de la jeunesse, d’autres instruments juridiques fondés sur les droits des jeunes et contribue aussi à la promotion des valeurs partagées de l’Union Africaine à travers un réseau d’acteurs de la jeunesse.


loading...


À LA UNE
Retour en haut