Société › Education

International : les élèves français de la classe 6ème vont courir pour les enfants tchadiens

Des élèves français et africains en classe de 6ème. (c) Droits réservés.

Lors de la course contre la faim du 17 mai, les collégiens vont faire un maximum de kilomètres pour récupérer des fonds et aider les enfants du Tchad.

Depuis dix ans, le collège Denfert-Rochereau participe à la course contre la faim organisée par Action contre la faim. Les élèves de 6e ainsi qu’une cinquantaine de collégiens des autres niveaux sont invités à faire un maximum de tours d’un kilomètre pendant une heure le vendredi 17 mai lors de la Journée nationale. Cette année, l’argent récolté aidera les enfants du Tchad qui souffrent de sous-nutrition.

Parcours citoyen

Un bénévole de l’association humanitaire est intervenu dans l’établissement scolaire pour sensibiliser les jeunes aux conditions de vie de ce pays d’Afrique. « Avec l’association, nous aidons les personnes à résoudre le problème de la faim en mettant en place différents programmes, notamment pour qu’elles aient accès à la nourriture et à l’eau. Votre course aura un sens car vous acceptez d’être un ambassadeur d’ACF en allant à votre tour sensibiliser les personnes autour de vous. » Munis de leur passeport de mission, les collégiens vont aller à la rencontre de leurs familles, de leurs voisins ou des commerçants de leur quartier pour leur expliquer cette démarche solidaire.


Ceux-ci pourront alors leur faire des promesses de dons.

Cette action s’inscrit dans le parcours citoyen des jeunes du collège. « Elle a une portée solidaire et écologique. Avec l’intervention de l’association, nos élèves participent et se questionnent. Ils apprennent également l’importance de bien manger », indique Florent Truquin, CPE. L’an dernier, les collégiens ont récupéré plus de 6.000 euros. « Nous remercions les donateurs et espérons qu’ils soient aussi généreux en 2019. C’est grâce à eux que cette action est un succès. Ils donneraient moins, on ne se mobiliserait pas autant et les enfants seraient peut-être moins motivés », souligne le conseiller principal d’éducation. L’an dernier, 266.000 élèves ont participé à cette course et plus de trois millions ont été récoltés sur toute la France.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut