L’info en continu

    • mercredi 10 avril
    • L’Abbé Aubert Dipou est mort

      - 13h16

      Dans la matinée de ce mercredi, le curé de la paroisse Saint Paul de Kabalaye, Abbé Aubert Dipou, a été retrouvé mort sur son lit.

      En effet, après avoir remarqué son absence à la messe de six heures ce matin et au petit déjeuner, un séminariste est monté à sa chambre pour vérifier si tout allait bien. C’est ainsi que la découverte macabre a été faite. Le corps a été levé pour la morgue, en présence du procureur de la République.

    • La culture de la paix est au rendez-vous en milieu scolaire du 9 au 11 avril

      - 12h48

      L’atelier a lieu à la maison de la Femme du 9 au 11 avril. Il vise à renforcer les capacités des acteurs de l’éducation afin d’intégrer dans les programmes scolaires la promotion de valeurs liées à la culture de la paix, le règlement pacifique des conflits et la prévention de l’extrémisme violent.

    • Le stade d’Abéché sera bientôt rénové par la FIFA

      - 10h54

      Le ministre de la Promotion des jeunes, des sports et de l’emploi, Mahamat Nassour Abdoulaye est arrivé ce lundi à Abéché, dans la province du Ouaddaï, dans le cadre de l’avant-dernière étape d’une tournée dans la partie septentrionale du Tchad.

      Il s’est rendu au stade d’Abéché, à la tête d’une délégation comprenant des techniciens de son département, du gouverneur de la province du Ouaddaï, Ramadan Erdebou et des autorités locales. Sur place, les techniciens du ministère ont élaboré une fiche technique qui sera remise à la Fédération internationale de football association (FIFA), étape préalable avant le démarrage des travaux de rénovation du complexe sportif au courant de l’année 2019.

      Chaque année, la FIFA alloue plusieurs millions de Francs CFA à la Fédération tchadienne de football dans le cadre du programme d’assistance financière. Ces fonds sont notamment destinés à l’organisation de compétitions, à l’arbitrage, la médecine, la planification et administration, la gestion des évènements, le marketing, la communication et les infrastructures. En 2016, le montant s’élevait à 250.000 dollars.

    • Les Sao dames éliminées après un match nul à N’Djamena

      - 10h33

      En faisant match nul à N’Djamena, l’équipe nationale de football féminin est écartée des éliminatoires des jeux olympiques Tokyo 2020.  En deux matches (aller et retour), le Tchad a perdu à Alger (2-0) et a obtenu un match nul (1-1) à N’Djamena.

      L’équipe nationale de football féminin ne participera pas aux jeux olympiques de Tokyo 2020. Elle a été éliminée par les algériennes suite à la confrontation des éliminatoires de la compétition. Les Sao ont concédé un match nul (1-1) face aux fennecs algériennes ce mardi 09 avril 2019,  au stade Idriss Mahamat Ouya. La jeune composition tchadienne encaisse l’unique but de l’adversaire à la 8ème minute de jeu. Un but qui réduit les supporteurs des Sao en un silence absolu sous une chaleur de 42° degré.

    • mardi 09 avril
    • La garde républicaine tire à bout portant sur un motocycliste

      - 18h53

      Les éléments de la garde républicaine ont tiré à bout portant au début de la semaine passée sur un motocycliste empruntant l’axe de la présidence de la République pour rentrer chez lui. Il s’agit de Abbas Mahamat Fodoul, issu d’une famille d’opérateurs économiques tchadiens bien connue à N’Djamena.

      Abbas Mahamat Fodoul a essuyé des tirs effectués par des éléments de la garde républicaine en faction devant la porte de l’entrée principale du Palais présidentiel. Il s’en est tiré avec une jambe brisée. La victime a été ensuite admise à l’hôpital pour y subir des traitements appropriés.

    • La Fondation Tchad Helping Hands ouvre son centre de couture « Mon intime »

      - 17h18

      Appuyée par la Fondation Grand cœur, la Fondation Tchad Helping Hands a procédé, ce mardi, à l’ouverture de son centre de couture baptisé « Mon intime ». Ce centre va contribuer à la formation des jeunes filles en techniques de conception des serviettes hygiéniques bio, lavables et réutilisables.

      « Le projet Mon intime » initié par la Fondation Tchad Helping Hands pour la mise en œuvre d’un centre de couture, et dont l’objectif vise essentiellement à former les jeunes filles et femmes à la confection des serviettes hygiéniques bio réutilisables et lavables, est le fruit d’un portail commun avec la Fondation Grand cœur », a annoncé d’emblée le président du comité d’organisation de la cérémonie d’ouverture du centre de couture, Adoum Maouloud.

    • Pistes d’enquêtes sur la disparition de Noubadoum Sotinan au Cameroun

      - 16h28

      La disparition de Noubadoum Sotinan est brusque. A la question de savoir si des personnalités tchadiennes ou des individus seraient après lui, la représentante de l’ambassadeur du Tchad au Cameroun a rassuré l’opinion médiatique.

      « Noubadoum Sotinan ne traîne aucune casserole. Il est un homme de paix. Ses émissions n’étaient pas de nature à susciter des polémiques. Son émission La Voix du Parlementaire, même à travers sa ligne éditoriale, ne pouvait lui attirer des ennuis », a-t-elle souligné.

    • Une délégation tchadienne au Cameroun donne un point de presse et apporte des précisions sur la disparition de Noubadoum Sotinan

      - 15h50

      Un point de presse a été donné ce mardi 9 avril 2019 devant les médias locaux, à l’Ambassade du Tchad au Cameroun, à Bastos. La rencontre portait sur le silence qui perdure autour de la disparition subite du journaliste tchadien, Noubadoum Sotinan survenue le 04 mars 2014, à Douala.

      Il est onze heures ce mardi, quand la mission tchadienne en séjour au Cameroun s’adresse à la presse. En effet, cette délégation officielle du Tchad, la énième du genre, au Cameroun, sous la conduite de la Présidente du Syndicat National des Journalistes du Tchad, a porté un plaidoyer de cette affaire. Ceci dans le but que la lumière soit faite sur cette affaire jugée « mystérieuse » par les proches de Noubadoum Sotinan.

    • La sauce d’oseille, un délice de table

      - 11h33

      Le mets du mois est la sauce d’oseille. Un plat fait à base de feuilles d’oseille, des pâtes d’arachide et d’autres ingrédients notamment le natron, les épices, les oignons, le sel et l’huile.

      Les Tchadiens savourent cette sauce généralement avec du riz.  Appétissante, la sauce d’oseille avec du poisson frais est jugée plus vitaminée par les nutritionnistes.

    • L’opposition invalide davantage la désignation et l’installation des membres de la CENI

      - 11h06

      La désignation et l’installation des membres de la Commission nationale électorale indépendante (CENI) continuent par défrayer la chronique dans le milieu politique tchadien. Les partis de l’opposition tchadienne sont vent debout contre ce qu’ils qualifient de « coup de force ».

      Alors qu’ils viennent de prêter serment il y a quelques jours, les nouveaux membres de la commission nationale électorale indépendante font déjà l’objet de contestation dans la sphère politique tchadienne.

      Réunis en plénière le 30 mars dernier à N’Djamena, les partis politiques de l’opposition démocratique en cours dans le pays. Pour ces partis politiques, la mise en place de la Céni et la désignation de son président ne respectent ni la loi 30/PR/2018 du 30 novembre.

    • La société nationale d’électricité réclame de l’Etat plus de 100 milliards de francs CFA

      - 10h39

      Des factures impayées de la Société nationale d’électricité (SNE) par les structures de l’Etat et ses démembrements plongent la société dans une léthargie financière. La SNE attend de son propriétaire, l’Etat, plus de 100 milliards de francs CFA. Dans le cadre du dossier consacré à cette société, voici ce qui résulte de l’enquête sur les créances de cette société.

      L’Etat, l’unique actionnaire de la Société nationale d’électricité (SNE), s’avère aussi être le mauvais payeur. Fin août 2017, les impayés de l’Etat et ses démembrements s’élèvent à plus de 91 milliards Fcfa. Les 15% de ce montant sont dus à l’inaccessibilité de certains édifices publics ou l’absence de compteurs sur des points de livraison. Ce montant ne fait qu’accroître depuis lors d’un milliard de franc CFA par mois.

      En plus de l’administration publique qui arrive en tête avec sa lourde consommation non honorée, ce sont les démembrements de l’Etat qui ont une autonomie de gestion qui refusent de payer leurs factures d’électricité.

    • La famille de Rozi Barkai demande que la lumière soit faite sur son assassinat

      - 10h20

      La famille du cadre de la Caisse nationale de prévoyance sociale (CNPS), Rozi Barkai, assassiné par les éléments de la garde républicaine, dans la nuit du dimanche 07 avril, exige toute la lumière sur les circonstances de l’assassinat.

      Le représentant de la communauté Donza, Brahim Issa Galmaye, dont est issu le chef du service trésorerie-paierie de la CNPS, Rozi Barkai qui a été froidement assassiné par les éléments de la garde républicaine en faction devant le palais présidentiel dans la matinée du dimanche 7 avril 2019, exige que toute la lumière soit faite sur les circonstances de l’assassinat de la victime pour que justice soit rendue.

    • lundi 08 avril
    • Les étudiants de l’ENASS exigent le versement de leur bourse

      - 18h50

      En effet, ces jeunes réclament le paiement de trois ans d’arriérés de bourse qu’ils n’auraient jamais reçu.

      La manifestation se fait ressentir depuis cette matinée devant le ministère de la Santé, dans le 8ème arrondissement de la capitale.

      Ces dizaines d’étudiants de l’Ecole Nationale des Agents Sanitaires et Sociaux (ENASS) manifestent à cause de la non-perception de leur bourse.

    • De la scène à la rue, le slam tchadien se crée une nouvelle piste

      - 17h51

      Slamer dans la rue, une première au Tchad. Initié par deux slameurs tchadiens, Say Baa et Fanny d’Or, le slam dans la rue est en phase test devant les établissements de la capitale tchadienne. L’acte 1 de cette scène a été produit devant le lycée technique commercial fraco-anglais dans le 7ème arrondissement.

      Vulgariser le slam, tel est l’objectif du slam dans la rue. Art peu connu du grand public et qui manque de spectacle, le slam fait du chemin pour sa valorisation et sa vulgarisation.  Le projet du slam dans la rue vient apporter sa pierre à l’épanouissement de ce genre musical au Tchad. «  On considère le slam comme une récitation mais en réalité, on fait aussi du show », a déclaré Say Baa, le slameur.

    • Tchad : Young diplomats célèbre la journée mondiale du sport pour le développement et de la paix

      - 16h02

      Dans le cadre de la journée mondiale du sport pour le développement et de la paix, l’organisation Young diplomats en collaboration avec la fédération tchadienne de football ont organisé un semi tournoi de football le 05 avril, à l’académie football de Farcha Milezi.

      Cette journée mondiale du sport pour le développement et de la paix initiée par les Nations-Unies a été célébrée pour la première fois en 2014. Elle célèbre le rôle du sport dans le développement, la cohésion sociale, la réunification du peuple dans le monde, la coexistence pacifique pour les pays du sahel.

    • Les forces de l’ordre de la ville de Sarh reçoivent des motos

      - 15h21

      Les forces de défense et de sécurité de la ville de Sarh ont été équipées en début de semaine dernière en moyens roulants afin de renforcer les patrouilles et la sécurité des personnes et des biens. Dix motos ont été remises aux bénéficiaires par le Gouverneur de la province du Moyen-Chari, Abadi Sayir Fadoul.

      Ces engins roulants permettront aux forces de défense et de sécurité de mieux se déployer dans les départements de Barh Kôh et de Grande Sido, notamment pour démanteler les réseaux de malfaiteurs et voleurs de bétails.

    • 77% des prisonniers de la maison d’arrêt de Pala libérés

      - 13h02

      Au total, 88 des 114 condamnés de la maison d’arrêt de Pala, ont bénéficié de la grâce présidentielle, soit 77% des détenus, tandis que les 26 autres détenus encore incarcérés ont bénéficié d’une réduction de peine.

      Le gouverneur de la province du Mayo-Kebbi ouest, Weiding Assi Assoue a présidé la semaine dernière la cérémonie de remise de peine aux prisonniers de la maison d’arrêt de Pala. Les détenus libérables ont été réunis au Tribunal de grande instance de Pala, habillés à l’identique d’un polo à bandes blanches et noires. Le procureur de la République près le Tribunal de grande instance de Pala, Adil Mana Bachar, a procédé à la lecture du décret portant remise de peine.

    • Patricia Nguémta décroche le titre de Miss Tchad 2019

      - 12h17

      L’élection Top Model Tchad s’est déroulée le samedi 06 avril lors d’une cérémonie qui a réuni de nombreuses personnes au Selesao. La jeune femme qui a séduit le jury cette année est Patricia Nguémta.

      Devenue une valeur sûre dans la détection de nouveaux talents du mannequinat tchadien, le concours Top Model Tchad a tenu ses promesses ce samedi. Une soirée organisée au Selesao à laquelle était présents, le gratin de la culture tchadienne mais surtout la Miss Tchad 2019, la Top Model Tchad 2018 et la Miss green Cemac 2019, invitée d’honneur.

    • La CASAC appelle au changement de comportement pour la préservation de la paix

      - 11h18

      La coalition des associations de la société civile pour l’action citoyenne  (CASAC)  a organisé une campagne de sensibilisation dimanche le 07 avril, au Palais du 15 janvier de N’Djamena. La question de la préservation de la paix au Tchad a été le leitmotiv de cette rencontre de sensibilisation.

      La grande salle de spectacle du Palais a fait son plein œuf le 7 avril 2019. C’est en présence des jeunes venus de dix arrondissements de N’Djamena, qui résume le Tchad en miniature, que la campagne de sensibilisation pour la paix et la stabilité a été organisée. Ces jeunes, scandant et chantant vive la paix, dans une ambiance électrique, sont l’image d’un peuple dévoué à la cause de la paix.

    • Plus de 2 500 candidats composent l’examen de certification des diplômes de santé

      - 10h59

      Les étudiants des écoles privées et publiques de santé ont composé samedi le 06 avril, l’examen national de certification des diplômes professionnels des agents sociaux et sanitaires. Cet examen est une innovation du ministère en charge de la santé depuis quelques années.

      Ils sont plus de 2 600 candidats qui ont composé, le 06 avril,  l’examen national de certification des diplômes professionnels des agents sociaux et sanitaires sur toute l’étendue du territoire national. Ce sont les infirmiers d’Etat, les agents techniques de la santé et autres travailleuses et travailleurs sociaux qui composent cet examen.

    • Les obstacles liés à la couverture santé universelle au Tchad

      - 10h44

      Au Tchad, la plupart des localités ne disposent pas de centre de santé. Malgré les efforts fournis par le gouvernement depuis quelques années, la situation reste toujours alarmante et l’on ne cesse de parler de l’iniquité dans les structures de soin. La prise en charge sanitaire des populations pauvres est un grand défi pour le pays. « L’hôpital n’est pas fait pour nous les pauvres », disent habituellement la majorité des tchadiens.

      En plus du nombre insuffisant des structures sanitaires, il y a le problème de conscience professionnelle et de compétence des professionnels de la santé. « Ici au Tchad, je connais les médecins qui sont plus agressifs que les maladies elles-mêmes », témoigne un citoyen.

    • vendredi 05 avril
    • l’UICN booste les capacités des enseignants dans la lutte contre le changement climatique

      - 18h10

      Les cadres du ministère en charge de l’Education  nationale et ceux de l’Environnement, des Eaux et de la Pêche sont formés, à travers un atelier qu’organise l’Union internationale pour la conservation de la nature (UICN) du 4-5 avril, pour être des formateurs au sujet de l’éducation au changement climatique pour le développement durable.

      C’est à la faveur d’un atelier de formation des formateurs qui se tient du 4 au 5 avril qui s’inscrit dans le cadre de la mise en œuvre du projet « Amélioration  de l’information, éducation et communication des populations rurales et périurbaines à l’adaptation aux changements climatiques » que les cadres du département en charge de l’Education nationale et les techniciens de l’environnement entendent renforcer leurs capacités.

    • Validation du bilan des activités économiques présenté par l’INSEED

      - 17h11

      L’Institut national de la statistique, des études économiques et démographiques a présenté, au cours d’un atelier, le bilan des activités économiques des trois  dernières années du Tchad. Ce bilan des comptes nationaux 2017 a été validé par l’assemblée.

      Ouverts par le directeur général du ministère de l’Economie et de la Planification du développement, Houlé Djonkamla, les travaux de l’atelier de validation des comptes nationaux définitifs 2017, présentés par l’INSEED, visent  à dresser le bilan des activités économiques des trois dernières années afin de mettre en balance les avancées, les failles, les perspectives, et d’avoir un regard prospectif dans le processus entamé par l’INSEED depuis quelques années.

    • Les Sao dames joueront leur qualification face aux Algériennes à N’Djamena

      - 13h35

      L’équipe nationale de football, version féminine, participe aux éliminatoires des Jeux olympiques de Tokyo 2020. Elle jouera son match retour à N’Djamena le 09 avril, après avoir perdu le match allé à Alger.

      Les dames Sao affrontent les fennecs algériens, le 09 avril à N’Djamena.  Une confrontation qui s’inscrit dans le cadre des éliminatoires des jeux olympiques de Tokyo, Japon 2020.

    • L’artiste Melodji en concert ce soir à l’Institut Français du Tchad

      - 12h31

      En prélude au lancement de son deuxième album, Melodji sera en concert ce vendredi 5 avril à l’IFT (Institut français du Tchad).

    • La vente illicite des produits animaliers interdite

      - 11h16

      Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré a tenu le mercredi 3 avril la 9ème réunion mensuelle sur la santé animale, en présence des techniciens du département et des partenaires.

      Trois points étaient inscrits à l’ordre du jour : le compte-rendu de la 8ème réunion mensuelle sur la santé animale, la présentation de la situation zoo-sanitaire du mois de mars et la présentation des actions mises en œuvre qui découlent de la précédente réunion sur la santé animale.

      La directrice des services vétérinaires, Dr. Nodjimadji Rirabé, a fait un exposé de la situation sanitaire devant les participants. Les multiples campagnes de sensibilisation initiées en faveur des éleveurs ont porté leurs fruits, la situation étant désormais « sous contrôle ».

    • Les Saveurs du Sahel primé meilleur projet du Hackaton vert

      - 10h54

      La finale du programme de l’Innovation verte, initiée par Smart village, s’est jouée ce jeudi entre 5 porteurs de projet. Le projet les Saveurs du Sahel a été retenu comme meilleur projet de ce hackaton vert par le jury.

      Durant deux semaines, ils sont été coachés par l’incubateur Wenaklabs. Cette finale fait suite au green hackaton qui s’est joué du 5 au 7 mars dernier. Pour cette dernière phase de la compétition, cinq projets, tous bio, ont été retenus.

    • L’Egypte dotera l’Hôpital Général de référence nationale de nouveaux équipements

      - 10h36

      En visite au Tchad, le secrétaire général du ministère de la Santé publique égyptienne a annoncé tenir une partie des promesses faites au Tchad en dotant l’hôpital général de référence nationale des machines d’hémodialyse. Cette dotation entre dans le cadre de la coopération entre le Tchad et l’Egypte.

      Suite à la visite officielle effectuée en mars 2019 à l’hôpital général de référence nationale par le ministre égyptien des investissements et le deuxième vice-ministre de la santé publique, l’Egypte veut bientôt doter cet hôpital de nouvelles machines d’hémodialyse.

    • jeudi 04 avril
    • La SNE fait face à de nombreuses difficultés en ce moment

      - 18h55

      L’énergie au Tchad reste encore dans un état embryonnaire. Le pays manque d’énergie électrique pour son industrialisation. Zoom sur un secteur électrique porteur d’emploi et de richesse.

      L’électricité au Tchad demeure toujours un luxe. Le taux de pénétration jusque-là dans le pays est estimé entre 4 et 5% pour l’ensemble du territoire national. La société nationale d’électricité (SNE), de la scission de la société tchadienne des eaux et d’électricité (STEE), qui elle-même tire son origine de la société équatoriale d’énergie électrique (SEEE) de 1949, conçue pour une population à nombre réduit, peine à satisfaire le besoin national. A nos jours, la SNE ne couvre que 13 localités du pays dans 12 provinces sur les 23 que compte le Tchad. Au cours d’une journée porte ouverte qu’elle a organisée la semaine dernière à l’attention des députés, la société a fait état de toutes ses difficultés.

    • La mairie de N’Djamena ordonne le retrait des véhicules en mauvais état du transport commun

      - 18h45

      Le maire de la ville de N’Djamena, Saleh Abdelaziz Damane, a ordonné, par un communiqué officiel signé le 1er avril, aux propriétaires des véhicules servant au transport en commun dont les organes ne sont pas en bon état de les retirer immédiatement de la circulation.

Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité