Washington renonce à un retrait militaire rapide de Syrie

Pas d'image

« Nous partirons à un rythme approprié tout en continuant à nous battre contre [les djihadistes] et à faire tout ce qui est prudent et nécessaire ! », a assuré Donald Trump. Donald Trump a eu tôt fait d’identifier le coupable. Sur son compte Twitter, il a accusé, lundi 7 janvier, le New York Times d’avoir « sciemment écrit une histoire très inexacte sur mes intentions concernant la Syrie ». Le quotidien n’avait pourtant que rapporté les propos de son conseiller à la sécurité nationale, John Bolton, écartant la veille toute perspective de retrait rapide des forces spéciales américaines déployées dans le nord-est de la Syrie contre l’organisation Etat islamique (EI).




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut