Un chef de canton accusé de sorcellerie abattu dans le Logone oriental

Pas d'image

Les faits se sont déroulés à l’aube du jeudi 12 août 2021, le chef du canton Béboungaye a été battu à mort par la famille d’un chef de quartier récemment décédé. Le chef du quartier était considéré comme l’un des détracteurs du chef de canton contesté. La population accuse le chef de canton d’avoir tué près de 50 jeunes de la localité, par voie de sorcellerie. Aussi, depuis son installation, il y’a deux ans, le chef de canton n’était pas considéré à son juste titre par les villageois qui estimaient qu’il a été nommé arbitrairement.




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 31.05.2022

La Centrale électrique de gaz de Moundou

Moundou, la capitale économique du Tchad, s’apprête à dire au revoir aux multiples délestages grâce à l’énergie électrique. La construction de cette nouvelle centrale électrique…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut