Tchad : un ancien chef de la sécurité accusé d’avoir commandité un assassinat

Pas d'image

L’ATUDDH souhaite que le général Issmat Issaak soit traduit devant la justice pour avoir « commandité un assassinat ». Le secrétaire général de l’Alliance Tchadienne Universelle pour la Défense des Droits de l’Homme (ATUDDH), Brahim Seid Cheikh accuse, dans un communiqué de presse, l’ex-directeur général de l’Agence Nationale pour la Sécurité (ANS), le général Issmat Issaak Cheick, d’avoir commandité des traitements inhumains et à la fois dégradants qui ont été infligés à Adoum Moustapha et Youssouf Ibrahim, en date du 4 octobre 2016, à Moroni dans le Dar Tama. Les actes ont entrainé la mort de Adoum Moustapha suite à des tortures.

 




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut