Tchad : le CSM révoque un magistrat pour manquements

Pas d'image

Le Conseil supérieur de la magistrature s’est réuni le 31 décembre 2018 sous la présidence de son deuxième vice-président, Samir Adam Annour, président de la Cour suprême. Un seul point était inscrit à l’ordre du jour à savoir la poursuite judiciaire à l’encontre du magistrat Dingamneloum Moïse, ex-procureur près le Tribunal de grande instance de Bol.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut