Tchad: fin de la crise du secteur judiciaire, mais des nuages persistent

Pas d'image

Au Tchad, c’est la fin de la crise qui paralyse le secteur judiciaire depuis un mois. Les magistrats et les professions libérales judiciaires, avocats, huissiers et notaires, ont décidé de mettre fin à leurs mouvements de grève respectifs jeudi 21 juin après la mise sous dépôt et l’inculpation du gouverneur de Doba et de deux hauts responsables de gendarmerie de cette ville de l’est, accusés d’avoir fait tirer sur le véhicule d’un avocat et ses clients qui venaient d’être libérés par la justice le 21 janvier à Doba, comme ils l’exigeaient. Mais des nuages persistent au-dessus de ce secteur dans un pays en proie à reprise de la grève générale des fonctionnaires depuis avril.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut