Rwanda : la Cour d’appel de Paris refuse de mettre Félicien Kabuga en liberté provisoire

Pas d'image

Félicien Kabuga est le présumé financier du génocide rwandais. Il est en détention à Paris. Ses avocats ont instruit une demande de liberté provisoire pour leur client, mais la demande a été rejeté ce mercredi 27 mai par la Cour d’appel de Paris. Les avocats du présumé financier du génocide dans la demande avait évoqué l’âge (87 ans) et le problème sanitaire de leur client. La Cour veut éviter les risques de fuite pour un accusé qui a passé 20 ans en cavale. La Cour rendra sa décision sur les chefs d’accusations  qui pèsent contre lui le 3 juin, notamment génocide et crime contre l’humanité.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut