Présidentielle au Mali : trois opposants saisissent la justice pour « bourrage d’urnes »

Pas d'image

Soumaïla Cissé, Aliou Boubacar Diallo et Cheick Modibo Diarra affirment avoir saisi la cour constitutionnelle pour contester les résultats du premier tour, favorables au sortant. Les trois principaux opposants maliens ont annoncé dimanche 6 août la saisine de la cour constitutionnelle du pays pour « bourrages d’urnes » par le camp du chef d’Etat sortant, Ibrahim Boubacar Keïta (IBK), arrivé en tête du premier tour de la présidentielle.

 




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut