Pour le porte-parole de l’armée, l’hélicoptère a fait un crash

Pas d'image

Le porte-parole du Conseil militaire de transition, dément l’information selon laquelle, c’est le FACT qui aurait bombardé un hélicoptère au cours du combat du 29 avril 2021. Pour Azem Bermandoa, l’hélicoptère M12 a plutôt connu une panne technique qui a causé le crash. Il admet toutefois que les affrontements ont réellement eu lieu dans la ville de Nokou.




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut