Moundou : le CTPD exige la réhabilitation du maire

Pas d'image

Accusée de détournement de fonds, le maire de la commune de Moundou Nérolel Ndoukolé a été suspendu le 02 mars par le préfet du Lac-way. Le préfet accuse le maire d’avoir détourné une somme de 10 millions FCFA  lors de la gestion  des  préparatifs d’accueil du Chef de l’Etat à Moundou pour l’inauguration du Complexe industriel  des abattoirs du Logone. Le parti Convention tchadienne pour la paix et le développement (CTPD), estime que le maire a utilisé l’argent selon le cahier de charge de la mairie. Le parti invite le gouverneur a tranché l’affaire afin que le maire qui est resté dans la logique de son travail soit libéré.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut