Mort de 44 présumés membres de Boko Haram : la LTDH se prononce

Pas d'image

La Ligue tchadienne des droits de l’Homme a dressé un rapport sur la mort des 44 personnes décédées en prison au mois d’avril dernier. Le rapport de la Ligue remet en cause la version donnée par les autorités tchadiennes. Elle fait savoir que la piste d’empoisonnement de masse est la plus plausible. Elle compte poursuivre les actions pour obtenir réparation.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut