Les maisons de quartier et des jeunes se meurent, les autorités doivent agir

Pas d'image

Les Maisons de quartier et les Maisons des jeunes qui fonctionnent depuis près de 10 ans sont délaissées par les jeunes. Elles éprouvent également d’énormes difficultés. N’Djamena compte deux maisons de quartier, celle de Chagoua et de Dembé qui ont ouvert leurs portes le 15 juin 2009. Ainsi que deux maisons de jeune, celle de Walia et de Ndjari Dar El Salam qui sont fonctionnelles depuis le 15 juin 2010. Toutes ces maisons ont été construites grâce au financement de l’Agence française du développement (AFD) et sont gérées par la mairie centrale.




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut