les agents de droit de l’homme exigent la libération de l’ex rebelle Baba Ladé

Pas d'image

Arrêté le 10 Janvier 2014 en RCA et Condamné à 8 ans de prison, l’ex rebelle Baba Ladé est dans les geôles de la prison de Moussoro. La Convention Tchadienne de Défense des Droits de l’Homme dans un communiqué de presse estime qu’ayant bénéficié d’une remise de peine de 3 ans au bénéfice du décret N°290/PR/MJCDH /19 du 14 mars 2019, Baba Ladé qui avait purgé cinq années de bagne devait être mis en liberté depuis le 14 janvier 2020. Préoccupée par son incarcération, la CTDDH exige la libération immédiate de ce dernier conformément aux lois de la République.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut