Le patronat de la presse demande aux autorités de respecter la liberté des journalistes

Pas d'image

Dans un communiqué, le patronat a fait montre d’indignation, face aux traitements infligés au directeur de publication de Tachad.com, Kita Ezéchiel. Il a été arrêté dans la soirée du 7 mars. Il faisait les prises de d’une expulsion des clients dans une auberge de Gassi, dans le 7e arrondissement, par les forces de l’ordre. C’est ainsi qu’il a été pris par la police et la commission mixte de la cellule de veille et de sécurité. Il aurait été brutalisé et humilié devant la foule. Son téléphone et son ordinateur portable ont été arraché et formaté indique le patronat, qui estime que c’est une atteinte grave à la liberté de la presse.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut