Le gouvernement lance le processus de réinsertion des désengagés de Boko-haram

Pas d'image

Le Centre d’études pour le développement et la prévention de l’extrémisme (CEDPE), a recensé 4142 désengagés de boko-haram au Tchad. Ce centre a présenté un document contenant les statistiques issues d’un mois de mission dans la région du lac, fief du terrorisme. Après l’entretien avec les désengagés, ladite structure a constitué un projet sur le statut juridique des désengagés et soumis aux autorités. Le centre estime qu’il faut trouver des solutions adéquates pour éviter le retour au djihad des désengagés.

 




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut