L’Association de défense des droits des consommateurs s’oppose à la mise en chômage de certains employés des brasseries

Pas d'image

Suite au communiqué des Brasseries du Tchad, de vouloir licencier des employés, l’Association de défense des droits des consommateurs s’y oppose et demande au gouvernement tchadien de ne pas céder au chantage des Brasseries du Tchad qui, de par leurs situations de monopole bénéficie de beaucoup d’avantages au Tchad. Pour rappel, le 28 janvier 2020, un communiqué du directeur des ressources humaines et des affaires juridiques des brasseries du Tchad « une mise en chômage technique » de certains employés de la boite. D’après le communiqué, ce licenciement permettra aux brasseries de faire face à la situation socioéconomique que traverse la structure.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut