Lai : pour avoir libérés des suspects de Covid-19, le sous-préfet de Guidari a été suspendu

Pas d'image

En complicité avec le chef de poste de gendarmerie de Guidari, le sous-préfet de la circonscription administrative, Bichara Djouma aurait perçu 900 000 FCA pour libérer trois suspects de covid-19 détenus au du poste de gendarmerie. Il a été suspendu par le secrétaire général de la province (SGP) de la Tandjilé Bachar Brahim Abakar. Les suspects libérés étaient un chauffeur et ses convoyeurs. Joins au téléphone par le SGP, ils ont confirmé que c’est en échange de la somme de 900 000 qu’ils ont été libérés.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut