la famille Ourada appelle l’État à restaurer ses droits au Sultanat du Ouaddaï

Pas d'image

Six représentants de la famille du Sultanat Abbasside du Dar-Ouaddaï, Yacoub Saleh Ourada, Brahim Yacoub Ourada, Haroun Badawi, Mahamat Ourada Abdel-Hadi, Abdel-Kérim Senoussi Ourada, Ali Brahim Ourada, ont demandé à l’administration tchadienne de « de mettre la famille Royale dans ses droits sous le signe de la paix et de la promotion du bien-être de notre population du Grand Ouaddaï dans les respects des us et coutumes ».




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut