La Bolivie autorise un antiparasitaire dans le traitement du coronavirus

Pas d'image

Une circulaire permettant « l’importation et l’utilisation à différentes doses » de l’ivermectine a été publiée, a annoncé le ministre de la santé Marcelo Navajas à la chaîne de télévision Unitel, avant de préciser que le médicament « n’a pas été validé scientifiquement pour le traitement du coronavirus ». Pour cette raison, il ne doit être administré que sous la responsabilité d’un médecin, a souligné le ministre




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut