Iran : 126 personnes décèdent après avoir consommé l’alcool frelaté

Pas d'image

Pour avoir entendu sur les réseaux sociaux que l’alcool protège contre le coronavirus, beaucoup d’iraniens ont commencé à en consommer. La consommation a engendré la fabrication de l’alcool frelaté par plusieurs imposteurs. Ceux-ci font un mélange de l’eau de javel et de l’alcool industriel pour obtenir une couleur blanchâtre et le vendre comme alcool locale. La fabrication et la consommation de l’alcool sont interdites en Iran depuis 1979, les citoyens consomment juste de l’alcool. Les autorités ont procédé à une vague d’arrestation des personnes qui vendent l’alcool frelaté.




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut