Inondations au Tchad : déplacement en pirogue dans des quartiers de N’Djamena

Pas d'image

Les grosses pluies du mois d’août et de début septembre ont mis certains quartiers périphériques de la capitale tchadienne, N’Djaména, dans une situation difficile. Ainsi, pour se déplacer, il faut absolument prendre la pirogue pour se retrouver de l’autre côté de la « terre ferme. Dame Rosine, la quarantaine entamée transportant ses marchandises, a pris la pirogue comme d’autres personnes pour traverser la marre qui coupe leur quartier des autres. « Depuis les grosses pluies du mois d’août, nous sommes contraints de se plier à cet exercice. Il faut prendre la pirogue sinon les eaux de la marre vous atteindront jusqu’à la poitrine », décrit-elle, dépitée.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut