Guinée équatoriale: liberté provisoire pour une infirmière qui avait critiqué l’hôpital

Pas d'image

Une infirmière équato-guinéene qui avait été emprisonnée à Malabo jeudi dernier pour avoir affirmé que l’hôpital où sont soignés les malades du coronavirus n’avait pas d’oxygène, a été remise en liberté, a appris l’AFP de source judiciaire.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut