En Centrafrique, un dispositif de près de quarante ans pour comprendre la forêt

Pas d'image

Hormis les chants de cigale, rien ne semble vouloir troubler cette parcelle de forêt très dense, dans laquelle s’enfoncent Félix Allah-Barem et Fidèle Baya, le responsable et le technicien du programme Appuis à la recherche forestière (ARF). Dans cette concession proche de Mbaïki, à 80 km au sud-ouest de Bangui, ARF gère depuis 38 ans un dispositif unique dans le bassin du Congo. Fruit d’un partenariat public privé, il a pour objectif d’étudier la capacité de régénération de la forêt après la coupe de ses essences exploitables.




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut