« Dans la région du lac Tchad, le vide politique bénéficie à Boko Haram »

Pas d'image

L’insurrection des djihadistes de Boko Haram affecte les régions sahéliennes autour du lac Tchad, à commencer par l’Etat nigérian du Borno, fief historique du groupe. Ce conflit dit « de basse intensité » est loin d’être terminé et constitue encore aujourd’hui un important enjeu politique, notamment en période de campagne électorale. Mais il retient moins l’attention. En effet, sa prolongation a fini par provoquer une certaine lassitude, tant de la part de la communauté internationale que des quatre pays engagés dans une coalition antiterroriste contre Boko Haram : le Nigeria, le Niger, le Tchad et le Cameroun.

 




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut