Covid-19 : les animaux en voie de disparition menacés au Kenya

Pas d'image

Dans l’optique d’éviter la propagation de la maladie sur son territoire, le gouvernement kényan a pris  a une batterie de mesures, Parmi lesquelles la fermeture des parcs nationaux. Cette mesure a une répercussion directe sur la faune sauvage, car le nombre de touristes aussi a chuté, et le fonds pour assurer la protection de la faune sauvage est en régression. Les défenseurs de l’environnement en ont pris conscience de cela. Ces derniers expliquent que le tourisme est au point mort et appellent à l’aide. D’après eux si rien n’est fait, les braconniers pourraient en profiter. Danger pour les espèces en voie de disparition comme les rhinocéros qui nécessite une protection rapprochée.




Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut