Choléra : un responsable algérien refuse d’approcher une malade en quarantaine

Pas d'image

Redoutant d’attraper le choléra, qui ne se transmet pourtant pas par voie aérienne, un responsable politique en visite dans un hôpital de Boufarik s’est tenu à une certaine distance des malades, retenus derrière une grille. Alors que 49 cas de choléra, selon le dernier bilan, ont été diagnostiqués en Algérie en deux semaines, un responsable politique (wali, en arabe) de Blida, une ville proche d’Alger touchée par la maladie, qui effectuait une visite dans un hôpital, a refusé de s’approcher d’une malade qui l’interpellait sur sa situation sociale.




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Agenda
  • Il n'y a aucun évènements à venir.
Voir tout l’agenda
Retour en haut