Birmanie: Amnesty retire à Aung San Suu Kyi son prix d’«ambassadrice de conscience»

Pas d'image

La dirigeante birmane Aung San Suu Kyi s’est vu retirer ce lundi son prix d’« ambassadrice de conscience » par Amnesty International. En réaction, le parti politique de la femme d’Etat a appelé ce mardi les Birmans à « rester forts face à la pression internationale ». Ces retraits de prix portent atteinte à « la dignité d’Aung San Suu Kyi » mais aussi « aux membres de notre parti et à tous ceux qui ont participé à la révolte démocratique » contre la junte au pouvoir, a déclaré le porte-parole de la Ligue nationale pour la démocratie (LND). La vice-ministre de l’Information a pour sa part dénoncé une « désinformation médiatique ».




L’Info en continu
  • Tchad
  • Afrique & Monde
Toute l’info en continu
Bon plan
Publié le 04.09.2020

Tchad : le Lac Iro, une manne d’or pour les populations riveraines

Le lac Iro est l’un des cours d’eaux les plus attrayants du Tchad. Situé dans la ville de Kyabé, la pêche façonne le mode de…

Lire la suite
Recevez toute l’actualité

Inscrivez-vous à la Newsletter de www.journaldutchad.com et recevez gratuitement toute l’actualité

Retour en haut