Galeries photos

Les animaux de plus en plus frappés par la mauvaise qualité des produits animaliers

Publié le 05.04.2019 à 11h26

La vente illicite des produits vétérinaires demeure une préoccupation majeure, selon un rapport du ministère. Le ministre de l’Elevage et des Productions animales, Gayang Souaré a appelé à la fermeté face à cette situation. Il a précisé qu’une situation probante des établissements de vente des produits vétérinaires doit être faite, (que) des missions d’inspection et de contrôle seront organisées dans tout établissement qui n’est pas en règle dans les normes et (que) les établissements dont les ouvertures ne sont pas effectives verront leur agrément retiré.

Page 1 sur 212
Retour en haut