International › APA

Gabon: Ali Bongo préside la parade militaire tordant le cou aux folles rumeurs sur son état de santé

Pas d'image

Le chef de l’Etat gabonais, Ali Bongo Ondimba a présidé samedi, le défilé militaire, marquant le 59ème anniversaire de l’indépendance du Gabon, tordant le cou aux folles rumeurs sur l’état de santé du chef de l’Etat.Les conversations dans les salons feutrés et dans les quartiers tournaient ces derniers mois sur la présence du chef du président de la République au défilé du 17 août, la fête nationale.

La parade qui s’est déroulée sur le front du bord de mer durant près d’une heure d’horloge avait pour thème : « La coopération civilo-militaire dans le raffermissement du lien armée-nation ».

Cette parade militaire a démontré la force de feu des forces de défense et de sécurité avec plus de 40 détachements militaires, paramilitaires et forces spéciales ainsi que les troupes mécanisées.

Pour ce défilé, le Gabon a battu le rappel de ses enfants de troupe envoyés dans les écoles de Prytanée militaire du Bénin, du Sénégal, des USA, de la Chine et de la France. Ces petits gamins en tenue militaire battant le bitume ont été présentés au public comme une véritable force de relève et de l’avenir de l’armée gabonaise.


Tour à tour, écoles de formation aux métiers des armes, de la police et de la gendarmerie, bataillons des différentes forces de l’armée, unités de police et de gendarmeries, éléments des Douanes, des Eaux et forêts et du groupement des sapeurs-pompiers ont défilé dans un mouvement d’ensemble parfaitement exécuté et coordonné.

Pays d’Afrique centrale et ancienne colonie française, le Gabon a obtenu son indépendant le 17 août 1960. En 55 ans, le pays a connu trois présidents élus : Léon Mba (1960-1967), Omar Bongo Ondimba (1967-2009) et Ali Bongo Ondimba depuis 2009.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

Zapping Actu International
À LA UNE
Retour en haut