International › APA

Fièvre aphteuse: Harare suspend ses importations de bétail sud-africain

Le gouvernement zimbabwéen a suspendu, vendredi, les importations de bovins vivants, de chèvres et d’autres animaux à sabots fendus en provenance d’Afrique du Sud, en réponse à l’épidémie de fièvre aphteuse dans ce pays voisin.Le chef des services vétérinaires du ministère de l’Agriculture, Josphat Nyika, a annoncé la suspension immédiate des importations d’animaux vivants à sabots fendus comme les bovins, les caprins, les ovins et les porcins, ainsi que de leurs produits venant d’Afrique du Sud.

Il a indiqué dans un communiqué que la mesure de suspension est une précaution prise suite à l’annonce par les autorités vétérinaires sud-africaines qu’une épidémie de fièvre aphteuse a été rapportée au début du mois de novembre dans une ferme de la province de Limpopo, à la frontière avec le Zimbabwe.

« La suspension des importations en provenance d’Afrique du Sud est une mesure de précaution visant à empêcher la propagation de l’infection au Zimbabwe par le biais de l’importation d’animaux vivants et de produits d’origine animale », a déclaré Nyika.

Le responsable a informé le public et les parties prenantes de l’interdiction d’importer des bovins vivants, des chèvres, des moutons et des porcs en provenance d’Afrique du Sud.


« Le Département continue de suivre la situation en vue de normaliser les échanges commerciaux avec la République sud-africaine dès que l’épidémie sera maîtrisée », a-t-il indiqué.

L’Afrique du Sud est actuellement en train d’identifier la souche virale, l’étendue de l’épidémie et de procéder à des recherches en amont et en aval pour déterminer l’origine possible du virus, ainsi que les lieux où la maladie se serait propagée.


loading...


À LA UNE
Retour en haut