International › APA

FESPACO 2019: Le Burkina rafle six prix, l’Etalon d’or de Yennenga attribué ce samedi

Pas d'image

Les cinéastes burkinabè, lors de la cérémonie officielle de remise des prix spéciaux de la 26eédition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO), ont remporté six trophées sur les 14 distribués, a appris APA samedi matin, auprès du comité d’organisation.Selon cette source, la cérémonie de remise des prix spéciaux s’est tenue dans l’après-midi du vendredi 1er mars 2019, au Centre national des arts, du spectacle et de l’audiovisuel (CENASA). 

«Sur quatorze prix spéciaux, les œuvres cinématographiques du Burkina Faso en ont remporté six », précise-t-on.

Ainsi, le film «Le Prince» de Zalissa Zoungrana (Burkina Faso) remporte  le prix de la Chance de la Loterie nationale du Burkina (LONAB) doté d’un chèque de 5 000 000 FCFA plus un trophée.

Le Prix de l’Assemblée nationale du Burkina Faso a récompensé «Desrances» de Apolline Traoré (Burkina Faso). Il est composé d’un chèque de 7 000 000 FCFA et  d’un trophée.

Le même film «Desrances» de Apolline Traoré (Burkina Faso) remporte le prix de la ville de Ouagadougou doté d’un chèque de 3 000 000 FCFA  et d’un trophée.

L’œuvre «DUGA: Les charognards» de Abdoulaye Dao et Hervé Lengani (Burkina Faso) reçoit le prix Signis constitué d’un chèque de 2 000 000 FCFA, en plus d’un trophée et d’une attestation.

 Le même long métrage «DUGA: Les charognards» de Abdoulaye Dao et Hervé Lengani est primé par l’UEMOA, avec un chèque de 10.000.000 FCFA en plus d’un trophée.


Quant au court métrage intitulé «Rêve brisé» de Modeste Ganafé Mofé Dog-Na (Burkina Faso), il reçoit un autre prix spécial de l’UEMOA composé d’un chèque de 8.000.000 FCFA et d’un trophée. 

La 26e édition du Festival panafricain du cinéma et de la télévision de Ouagadougou (FESPACO) qui correspond au cinquantenaire de la biennale, se déroule du 23 février au 2 mars 2019 sous le thème central : «Mémoires et avenir des cinémas africains».

La cérémonie de clôture, prévue ce samedi après-midi, sera marquée par la remise de l’Etalon d’or de Yennenga (la plus prestigieuse récompense). 

 

 

 

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut