International › APA

Environ 150 Ougandais expulsés des Émirats arabes unis

Pas d'image

Le ministère ougandais des Affaires étrangères a confirmé, lundi, qu’environ 150 Ougandais ont été expulsés des Emirats arabes unis (EAU).Les expulsions ont commencé le 1er septembre 2018 et vont se poursuivent jusqu’en fin octobre 2018.

Le porte-parole du ministère, Moses Kasujja a déclaré dans une interview avec la presse que certains des Ougandais expulsés ont commis des infractions et purgeaient des peines de prison.

D’autres sont déclarés étrangers indésirables aux Émirats arabes unis.

Ces déportations font suite à une série de négociations prolongées menées par l’ambassade de l’Ouganda à Abou Dhabi et des négociations sont en cours pour faire en sorte que les condamnés à perpétuité soient ramenés chez eux.


Certains des condamnés à perpétuité ont été accusés de trafic de drogue.

« Nous savons que nous avons des Ougandais en prison aux Émirats arabes unis, mais notre ambassade a négocié avec le gouvernement qui les a arrêtés, qui nous a accordé une période de grâce allant du 1er septembre au 30 octobre comme exemption pour les identifier et les faire sortir du pays », a dit Kasujja.


loading...


À LA UNE
Retour en haut