International › AFP

Enfants de prêtres: ce que dit l’Eglise en cas de « paternité biologique » d’un prêtre

Pas d'image

Aujourd’hui, les prêtres qui ont conçu un enfant sont invités dans la majorité des cas à quitter la prêtrise, selon une position rappelée récemment par le Vatican, même si ce n’est pas toujours appliqué.

En février, le cardinal Beniamino Stella, préfet de la Congrégation pour le clergé à Rome, avait précisé la marche à suivre pratiquée selon le Vatican depuis une dizaine d’année et formalisée dans un guide pratique interne depuis 2017.

Normalement, un prêtre doit avoir plus de 40 ans pour être autorisé à quitter l’état clérical. Mais cette règle ne s’applique pas à ceux ayant une progéniture, l’Eglise souhaitant que l’enfant puisse grandir avec son père.

Au total, 80% des demandes d’abandon de l’état clérical sont liées à des enfants déjà nés, avait souligné le cardinal Stella, reconnaissant que le thème « est resté longtemps tabou ».

« Je rappellerai la règle, et elle doit être respectée: celle du bien de l’enfant et le fait d’assumer cet enfant », déclaré à l’AFP Mgr Jérôme Beau, évêque de Bourges, et président de la commission de l’épiscopat français qui va recevoir, le 13 juin, des membres de l’association « Enfants du silence. Enfants de prêtres ».


« Pour moi, ce n’est pas une question taboue, pour un prêtre ou pour l’Eglise, de pouvoir dire +il faut arrêter le ministère (abandonner la prêtrise, ndlr) et s’occuper du bien de l’enfant+ », a-t-il ajouté.

En février, le cardinal Stella avait admis que certains prêtres devenus pères ne demandaient pas pour autant à quitter leur poste ou à renoncer à la prêtrise, parfois soutenus par leur hiérarchie qui accepte de les changer de paroisse.

Selon lui, si un prêtre devenu père ne demande pas à quitter la vie ecclésiale alors que son évêque ou son supérieur souhaite son départ, le cas sera tranché en privilégiant les responsabilités parentales. A noter quelques cas particuliers où l’Eglise n’exercera pas de pression : si l’enfant est né au sein d’une famille constituée où un autre homme assume le rôle de père ou si les enfants sont déjà adultes.

0 COMMENTAIRES

Pour poster votre commentaire, merci de remplir le formulaire

À LA UNE
Retour en haut